La coupe du mécène

New-York Herald Challenge Cup, trophée du champion de France USFSA 1895-1914

En octobre 1894, le football est reconnu par l’USFSA, principal organisme omnisport en France à cette époque. Un championnat est organisé à partir de 1895 et James Gordon Bennett, richissime homme d’affaires, offre une coupe qui sera remise en jeu chaque année. Ce mécène du sport était un grand pourvoyeur de trophées, puisqu’il en a proposé aussi pour des compétitions automobiles, aéronautiques ou d’aviation.

Le trophée est décrit dans le compte-rendu de la réunion de l’USFSA du 7 mai 1895. Il est en argent et sa valeur est de 1280 francs. Il porte le titre suivant sur la face : « U.S.F.S.A. New-York Herald-Challenge Cup offerte par M. James Gordon-Bennett pour le championnat de Football-Association. » Des plaquettes portant le nom des vainqueurs seront ajoutées au fil des années sur la base du trophée. 1280 francs correspondent à peu au près au salaire annuel d’un ouvrier, ce qui est une somme conséquente. Le généreux donateur est remercié par acclamation lors de la réunion.

Le trophée Gordon-Bennett

Un règlement concernant son attribution est fixé :

  • 1° La Coupe sera disputée exclusivement par les clubs faisant partie de l’U.S.F.S.A. 
  • 2° Les matchs devront toujours être joués à Paris
  • 3° S’il arrivait que la Coupe fut gagnée par un club de province, l’Union en aurait la garde jusqu’au match suivant.
  • 4° Si l’U.S.F.S.A  venait à exclure de ses championnats les Clubs anglais ou américains, la coupe devrait faire retour à M. James Gordon-Bennett. 
  • 5° Les noms des Clubs vainqueurs seront gravés sur le socle.

Champion sans jouer un match

En 1899, la compétition s’ouvre sur la province, l’USFSA souhaitant que la compétition devienne nationale. Trois clubs participent à cette première phase finale : le Club Français, champion de Paris, l’Iris Club Lillois, champion du  nord, et le Havre AC, qui représente la Normandie bien qu’aucune compétition n’ait été jouée dans cette région.

Une demi-finale est organisée entre les deux clubs provinciaux au Parc des Princes le 19 février 1899, mais aucune équipe n’a apporté de ballon, croyant qu’il serait fournit par l’USFSA. Le temps d’en récupérer un, le match démarre avec près d’une heure de retard. A la mi-temps, le Havre mène 1-0, mais à partir de 15 heures, un match de hockey est prévu sur le terrain et les hockeymens refusent de décaler le début de leur rencontre. Reportée à Amiens, la rencontre n’a pas non plus lieu, les joueurs lillois étant grippés et contraints de déclarer forfait. Le Havre se qualifie pour la finale sans avoir disputé un match. Le 1er mai, les Parisiens refusent de  jouer le match en question, ne voulant pas risquer leur place de finaliste durement acquise contre une équipe n’ayant joué aucun match. Le 13 mai, le conseil de l’USFSA déclare le Havre champion, en opposition avec le commission de football-association.

Extrait du journal Le Vélo, du 20 février 1899 (page 3)

Par la suite, seuls le Standard AC (1901), le Gallica Club (1905) et le Racing Club de France (1907) donneront la victoire une équipe parisienne. Le titre de champion voyagera entre le Havre (1899 et 1900), Roubaix (entre 1902 et 1908, en excluant 1905 et 1907) avant de partir soit dans le sud (Stade helvétique de Marseille en 1909, 1911 et 1913 et Stade raphaëlois en 1912) soir dans le nord (US Tourquennoise en 1910, Olympique lillois en 1914)

Fiche d’identité

Nom du trophée : U.S.F.S.A. New-York Herald-Challenge Cup     

Période : 1894-1914

Valeur : 1280 francs

Matière : Argent

Sources

USFSA – Procès-verbaux  9 janvier 1894 – 17 décembre 1895

Archives du journal « Le Vélo » sur Gallica

Un commentaire sur “La coupe du mécène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s