Le palmarès galactique de l’ex-sang et or

ARMOIRE A TROPHEES DE RAPHAËL VARANE

A seulement 27 ans, Raphaël Varane va fêter sa 70e sélection face au Portugal. En plus du titre mondial de 2018, il s’est forgé un palmarès conséquent au Real de Madrid au point de présenter l’une des plus belles cartes de visite du football français. Et encore, une blessure lui a fait rater une coupe du monde avec les moins de 20 ans.

Après des débuts plus que prometteurs au sein d’un RC Lens en difficultés sportives, il quitte le nord à tout juste 18 ans pour rejoindre le Real de Madrid en 2011. Il va lui falloir 2 ou 3 ans avant de devenir un titulaire du club merengue. Si Varane et son équipe souffrent de la concurrence du Barça à l’échelle nationale (3 titres de champion quand même, ainsi qu’une coupe du Roi et deux super-coupes), ils vont bien se rattraper à l’échelle européenne.

En 2014, au terme d’une finale à suspense face au voisin de l’Atletico (qui menait 1-0 à la 90e minute), le Real renverse la vapeur et s’impose 4-1 pour remporter sa dixième coupe aux grandes oreilles. Et dans la foulée, le club madrilène remporte le mondial des clubs et la Super Coupe d’Europe. En 2016 et 2017, Varane réalisera à nouveau ce magnifique triplé (même si blessé, il ne joue pas la finale de la C1 en 2016). En 2018, seule la super coupe d’Europe manque à la moisson devenue quasi habituelle pour les Merengues.

Titulaire chez les Bleus depuis 2013, Varane est le seul à avoir joué l’intégralité des matches de la coupe du monde 2018, terminée en apothéose pour le football français. Il n’avait pas contre pas participé à l’Euro deux ans plus tôt pour cause de blessure. Et il aurait pu être champion du monde 5 ans avant la victoire de Moscou avec les moins de 20 ans. Mais tout comme en 2016, une blessure l’a privé de la compétition et d’un premier sacre mondial.

Avec 18 titres à son actif, il n’est qu’à quatre trophées de Lizarazu, cinq de Ribéry et sept de Benzema, Français le plus titré. Mais le défenseur central des Bleus a encore quelques belles années devant lui pour grimper dans cette hiérarchie.

POUR ALLER PLUS LOIN

A découvrir sur chroniques bleues les plus beaux palmarès des Bleus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s