Offerte, fondue puis ré-offerte

JAPON – COUPE DE L’EMPEREUR

La coupe du Japon, baptisée coupe de l’Empereur, se déroule depuis 1921. La finale de sa centième édition se déroulera le 1er janvier 2021. Le trophée mis en jeu avait été offert par les Anglais, en 1919. Mais cette première coupe va être victime de la seconde guerre mondiale, avant de devenir un nouveau symbole d’amitié.

Le trophée d’origine, une coupe en argent avec deux anses, avait été offert au Japon en 1919, par Lord Balfour ministre des affaires étrangères britanniques. C’était un symbole d’amitié, et Balfour espérait qu’il allait permettre le développement du football au Japon. A partir de 1921, il est utilisé comme enjeu de la coupe de l’Empereur, compétition dont la finale se déroule le 1er janvier de chaque année. Mais la seconde guerre mondiale va temporairement mettre un terme à cette compétition (pas d’épreuves entre 1941 et 1945, ni en 1947 et 1948). D’autant plus, que pendant le conflit, le gouvernement va le confisquer et le fondre. C’est avec une nouvelle coupe, plus petite mais portant le sceau impérial du Japon, le sceau du chrysanthème, que la compétition redémarre à la fin des années 40.

Cependant, en octobre 2011, la FA anglaise décide d’offrir à nouveau un trophée, semblable à celui d’origine, au Japon. David Bernstein, président de la FA, a expliqué ce geste avec ces mots : « Non seulement, le trophée d’origine a été un déclencheur pour établir le football au Japon, mais il a entamé une longue et enrichissante amitié entre nos deux associations. Nous attendons beaucoup de cette amitié avec la JFA, sur et en dehors du terrain ». Il a remis le nouveau trophée à son homologue japonais, Junji Ogura, lors d’une petite cérémonie qui s’est déroulée à Wembley, le temple du football anglais. Les remerciements d’Ogura ont été très forts. Il a spécialement insisté sur l’importance de ce trophée, aussi bien en termes d’amitié que de développement du football pour son pays.

L’équipe la plus titrée dans la compétition est l’université Kéio (9 victoires), mais son dernier titre remonte à 1956. Avec 7 victoires à leur actif, l’université de Kwansei Gakuin, Urawa Red Diamonds et Yokohama F. Marinos semblent les mieux placés pour devenir les équipes les plus titrées.

SOURCES

2 commentaires sur “Offerte, fondue puis ré-offerte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s