FIFA, pas the Best en histoire

THE BEST - Trophée du joueur FIFA de l'année

En 1991, la FIFA lance le trophée du joueur FIFA de l’année puis s’associe à France Football et son ballon d’or entre 2010 et 2015. En 2016, elle met en place The Best, trophée que la FIFA veut chargé d’histoire puisque le ballon placé à son sommet reprend le design de celui utilisé lors de la première finale de la coupe du monde en 1930. Sauf que…

Lorsque la FIFA lance ce nouveau trophée en 2016, Messi et Ronaldo trustent les récompenses individuelles depuis presque 10 ans. Cette nouvelle distinction ne fera pas exception à la règle, puisque Ronaldo remporte les deux premières éditions et Messi celle de 2019. Seul Modric, vice-champion du monde avec la Croatie et champion d’Europe avec le Real en 2018, réussit à conquérir le titre cette année-là.

Quand la FIFA crée The Best, elle a aussi pour objectif de se démarquer du ballon d’or. Et pour cela, elle veut créer un trophée hors-pair. C’est l’artiste croate Ana Barbic Katicic qui l’a imaginé. Elle explique avoir puisé son inspiration dans l’idée de récompenser les meilleurs joueurs du monde.

The Best : c'est l'heure de découvrir les nominés !

Il en résulte un trophée de 31 cm de haut pour un poids de 6,4 kg. Sa fabrication utilise la même technologie de pointe que celle utilisée dans l’industrie aérospatiale et la Formule 1. Son profil rappelle un peu celui de la coupe du monde, mais avec des lignes plus droites. A son sommet se trouve bien entendu un ballon, que la FIFA a voulu, selon son site officiel, à l’image de celui utilisé lors de la première finale de la coupe du monde 1930.

Le ballon que la FIFA a installé au sommet de son trophée est un modèle avec des panneaux en forme de T, appelé T-shape. Contrairement à ce qui se fait de nos jours, il n’y avait pas en 1930 de ballon officiel. Les équipes venaient avec leur propre ballon. Les Uruguayens, vainqueurs de l’épreuve utilisaient un T-shape qu’ils faisaient venir d’Angleterre. De leur côté, les Argentins jouaient avec un Tiento, ballon à 12 panneaux fabriqué en Ecosse.

Le jour de la finale, chaque équipe a voulu prendre son propre ballon. Comme aucun compromis n’a pu être trouvé, l’arbitre belge de la rencontre, John Langenus, a décidé qu’on jouerait une mi-temps avec chaque ballon. C’est avec le Tiento des Argentins que la première finale de l’histoire a débuté et l’Albiceleste en a profité pour prendre un court avantage avant la pause (2-1). Mais le changement de ballon a profité aux Uruguayens, qui en seconde mi-temps avec leur T-shape ont renversé la vapeur pour s’imposer 4-2 et remporter la première coupe du monde.

Le Tiento des Argentins et le T-shape des Uruguayens

Si l’intention de la FIFA de reprendre le modèle du ballon de la finale de 1930 était louable, il est dommage que l’instance du football mondiale ait ignoré, ou oublié, que deux ballons avaient été utilisés ce jour-là.

FICHE D’IDENTITE

  • Année de création : 2016
  • Créateur : Ana Barbic Katicic
  • Hauteur : 31 cm
  • Poids : 6,4 kg
  • Matière : carbone
  • Vainqueurs : Ronaldo (2016 et 2017), Modric (2018) et Messi (2019)

SOURCES

2 commentaires sur “FIFA, pas the Best en histoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s