Les déclinaisons allemandes du Meisterschale

TROPHEES DE CHAMPION D’ALLEMAGNE – MEISTERSCHALE

Depuis 1948, le champion d’Allemagne reçoit une grande assiette, devenue un bouclier, sur laquelle sont gravés les noms de tous les champions depuis 1903. Ce trophée est devenu un symbole si emblématique du football allemand, que la Fédération l’a décliné pour récompenser le vainqueur de la Bundesliga 2 mais aussi l’équipe féminine championne d’Allemagne.

Le trophée utilisé avant guerre, Die Vitkoria, ayant été perdu pendant le second conflit mondial, la toute nouvelle Fédération ouest allemande de football crée une nouvelle récompense en 1948. C’est le FC Nürnberg, premier champion de l’après guerre, qui est le premier à le soulever.

Il s’agit d’une grande assiette en argent d’un diamètre de 50 centimètres pour un poids de 5,5 kilogrammes. Elle est complété de 16 tourmalines (5 grandes et 11 petites) d’une valeur totale de 175 carats. C’est une création d’Elisabeth Treskow. Le nom de tous les champions d’Allemagne depuis 1903 sont gravés depuis le centre vers l’extérieur. Cependant, la place a fini par manquer et le trophée a été agrandi en 1981 par Adolf Kunesch. Il a ajouté un anneau de 9 centimètres de diamètre, sur lequel 5 nouvelles tourmalines ont été placées. Il devait permettre d’accueillir les champions des 30 futures années. Mais en 2009, pour anticiper le futur manque de place, l’anneau ajouté a été légèrement modifié. Le nom des vainqueurs, gravés sur deux lignes, ont été resserrés pour permettre d’en ajouter une troisième. Cela devrait permettre de graver le nom de tous les futurs champions jusque 2026, où une nouvelle évolution sera à prévoir.

Un système d’étoiles assez particulier existe depuis 2003. En effet, il faut trois titres de champion pour avoir une étoile, cinq pour deux et dix pour trois. Le règlement s’est complété en 2008, lors du vingtième titre du Bayern, pour permettre aux Munichois de porter quatre étoiles.

Plusieurs français ont eut le bonheur de le soulever. On pourra citer essentiellement de joueurs ayant porté les couleurs du Bayern (Bixente Lizarazu, Willy Sagnol, Franck Ribéry entre autres mais aussi les récents champions du monde Corentin Tolisso, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez), mais aussi Johan Micoud et Valérien Ismaël en 2004 avec le Werder de Brême.

MEISTERCHALE 2. BUNDESLIGA

En 2009, la Bundesliga 2 (seconde division allemande) s’est dotée d’un trophée s’inspirant de celui de l’élite germanique. C’est une grande assiette en argent de 50 centimètre de diamètre pour un poids de 8,5 kilogrammes. En son centre se trouve un cristal de roche (1,2 kilogramme) d’où partent 7 rayons. Le trophée est gravé avec le nom de tous les vainqueurs de la Bundesliga 2 depuis 1981. Le champion du monde français Benjamin Pavard a eu le plaisir de le soulever en 2017 avec le Vfb Stuttgart.

FRAUEN MEISTERSCHALE

Les championnes d’Allemagne avaient leur trophée depuis 1974, mais celui-ci a remplacé par une grande assiette en 2009. L’objectif principal était de renforcer l’image de marque de la première division allemande de football féminine. Ce meisterschale mesure 50 centimètre de diamètre, a un poids de 7,1 kilogrammes et porte le nom de toutes les équipes championnes depuis 1974.

SOURCES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s