Coupe du monde des clubs

COUPE DU MONDE DES CLUBS

Depuis 1960, les champion d’Europe et d’Amérique du sud se disputent le titre de champion du monde des clubs. A la fin du XXième siècle, la FIFA a voulu élargir cette coupe intercontinentale à toutes les confédérations. Après un coup d’essai en 2000, le mondial des clubs est entré en sommeil pour prendre son envol en 2005.

La première édition a lieu en janvier 2000 au Brésil et se joue en parallèle de la coupe intercontinentale. Elle regroupe huit équipes venant des six confédérations. Les sud-américains alignent deux équipes (Vasco de Gama, vainqueur de la Copa Libertadores, et les Corinthians invités en tant que champion du Brésil, le pays hôte), tout comme les européens (Réal Madrid et Manchester United, vainqueurs de la Ligue des Champions en 1998 et 1999). La finale est 100% brésilienne et voit les Corinthians s’imposer aux tirs au but.

Le trophée a été conçu par l’artiste libanais William Sawaya (qui a aussi réalisé la coupe du monde féminine en 1999). Il est en argent massif et pèse 4 kilogrammes. Sur une base circulaire de 10 centimètres de diamètre sont posés quatre piliers d’environ 30 centimètres. Ces piliers forment les lettres FIFA. Un ballon est posé au sommet de la coupe. Selon Keith Cooper, le directeur de la communication de la FIFA, ce trophée a une certaine ressemblance avec celui de la coupe sud-américaine européenne, précurseur de cette nouvelle compétition.

En 2005, la FIFA met un terme à la coupe intercontinentale et relance sa coupe du monde des clubs. Si des clubs brésiliens remportent les deux premières éditions (Sao Paulo en 2005, puis Internacional en 2006), les clubs européens vont remporter ensuite toutes les autres éditions à l’exception de 2012 (victoire des Corinthians). Le palmarès est dominé par le Real Madrid (4 titres) et le FC Barcelone (vainqueur de 3 éditions), tandis que Liverpool, Manchester, Milan, l’Inter et le Bayern ont remporté chacun une victoire.

Le trophée, réalisé par les ateliers Fattorini, est en or et argent pour refléter le prestige de la compétition. Il s’agit d’un globe terrestre, soutenu par 6 supports légèrement courbés. Ils représentent les six confédérations et l’un d’eux est un peu isolé pour représenter le vainqueur.

Dès sa création, ce trophée a engendré une polémique. Comme il est de tradition, le nom des vainqueurs est gravé sur la base et les Corinthians, qui avaient gagné la première édition en 2000, voulaient que leut titre apparaissent. Mais la FIFA, par l’intermédiaire de John Schumacher du département de la communication, a été inflexible. « C’est la même chose que pour le trophée de la Coupe du Monde. Le nom des équipes gravées sur le trophée, sont ceux qui ont remporté ce trophée là. Sur le socle du nouveau trophée de la Coupe du Monde, seuls les noms les équipes ayant remporté ce nouveau trophée sont gravés. »

FICHES D’IDENTITE

  • Nom officiel : Mondial des Clubs
  • Taille : 37,5 centimètres (base 10 centimètres de diamètre)
  • Poids : 4 kilogrammes
  • Créateur : Sawaya
  • Matière : Argent massif
  • Valeur : 25 000 US dollars
  • Année : 2000
  • Vainqueur : Corinthians
  • Nom officiel : Championnat du Monde des clubs
  • Taille : 49,5 centimètres
  • Poids : 4,65 kilogrammes
  • Diamètre de la base : 17 centimètres
  • Matières : or et argent
  • Créateur : Ateliers Fattorini

SOURCES

3 commentaires sur “Coupe du monde des clubs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s