Les trois trophées de la CAN

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS

C’est en 1957 que la Coupe d’Afrique des Nations s’est jouée pour la première fois, à l’initiative de l’Égyptien Abdelaziz Abdellah Salem. C’est d’ailleurs l’Egypte qui a remporté la cette première CAN et le trophée qui portait le nom de son père fondateur. Au cours des 64 années d’existence de cette compétition, trois trophées se sont succédés.

Le premier trophée était une coupe en bronze qui portait le nom du président de la CAF, Abdelaziz Abdellah Salem. Son pays remporte les deux premières éditions (1957, 1959), l’Ethiopie (1962) la troisième et le Ghana les deux suivantes (1963, 1965), puis le trophée va beaucoup voyager, passant par la république démocratique du Congo (1968 et 1974), le Soudan (1970), le Congo (1972) et le Maroc (1976), avant que le Ghana (1978) ne remporte la compétition une troisième fois. Cette nouvelle victoire permet aux Black Stars de conserver définitivement le trophée.

Un nouveau trophée est mis en jeu pour l’édition de 1980. Il s’agit une coupe argentée posée sur une base carrée. Le nom des vainqueurs est gravé sur le bas du trophée. Le corps de la coupe est cylindrique, porte les anneaux olympiques ainsi qu’une représentation de l’Afrique et est complété de deux anses. Il est appelé la Coupe de l’unité. Il ne faudra que 20 ans aux Camerounais pour gagner définitivement cette coupe (vainqueurs en 1984, 1988 et 2000). Le Nigéria (1980 et 1994), Le Ghana (1982) l’Egypte (1986 et 1998), l’Algérie (1990), la Côté d’Ivoire (1992) et l’Afrique du Sud (1996) sont les autres vainqueurs au cours de cette période. L’Egypte a remporté ses troisième et quatrième Coupe d’Afrique après celles de 1957 et 1959 , mais n’a pas pu conserver le trophée puisque les compteurs ont été remis à zéro lorsque le Ghana a acquis le premier trophée.

Le nouveau trophée va faire parler de lui dès la CAN malienne de 2002 où il devait être remis pour la première fois. En effet, cette nouvelle coupe créée dans les ateliers Bertoni, en Italie, va engendrer une polémique entre francophones et anglophones. Le trophée, tel qu’il était conçu initialement, ne portait que la mention « Coupe d’Afrique des Nations » en français. Il a donc été réexpédié en Italie pour être complété avec la mention en anglais, et c’est une réplique en or qui a été remise aux Camerounais en 2002. Le vrai trophée est une coupe de 39 centimètres et d’un poids de 3 kilogrammes.

La Tunisie va remporter l’édition de 2004 (avec Roger Lemerre, l’ancien sélectionneur des Bleus aux commandes) et les Egyptiens leur succèderont lors des trois CAN suivantes. Les Pharaons obtiennent enfin le droit de conserver un trophée (lors de leur septième titre). Pour son centenaire en 2021, l’EFA (la fédération égyptienne) a décidé d’ouvrir un musée dont ce trophée devait être la plus précieuse pièce. Mais la fédération s’est aperçue que la coupe avait disparue. Une enquête a été ouverte, sans résultat pour l’instant.L’option la plus probable est que le trophée a disparu lors du coup d’état en 2013. Le 3 juillet, les bâtiments de la fédération avaient été pillés et incendiés, ce qui laisse penser qu’il a été volé, voire brûlé.

La CAF a décidé en 2012 de conserver un trophée identique à celui de la troisième version. La Zambie (2012), le Nigéria (2013), la Côte d’Ivoire (2015), le Cameroun (2017) et l’Algérie (2019) l’ont tous remporté une fois. Aucune nation ne se dégage donc actuellement pour s’attribuer le quatrième trophée.

SOURCES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s