Coupe de Belgique

D’abord jouée sous le nom de coupe des Provinces (1908 et 1909), la Coupe de Belgique ne prend sont nom officiel qu’en 1912. Cependant, jusque 1964, et la mise en jeu de l’actuel trophée, la compétition s’est déroulée de façon assez irrégulière.

C’est le Prince Albert de Belgique et futur roi qui a offert le premier trophée. Lors des deux premières éditions, chaque province présentait une équipe composée de joueurs évoluant sur son territoire. L’épreuve n’est jouée que deux fois (1908 et 1909). En 1910, elle ne se déroule pas faute de temps et en 1911 ce sont les fortes chaleureuses estivales qui entrainent son annulation.

La compétition est relancée en 1912 sous le nom de coupe de Belgique, ou coupe du Roi, et se dispute trois années de suite. La guerre vient mettre un terme à l’épreuve qui ne reverra le jour qu’en 1927. Entre 1928 et 1931, ce sont à nouveau des équipes provinciales qui la disputent avant un nouvel arrêt de l’épreuve, qui ne se jouera plus qu’une seule fois, en 1935, avant la seconde guerre mondiale.

Une nouvelle tentative a lieu entre 1954 et 1956 pour remettre la compétition au goût de jour. Mais à l’issue des ces trois années, les clubs belges votent à 55% pour l’arrêt de la coupe de Belgique sous cette forme. Ce n’est que huit ans plus tard, en 1964 que l’épreuve va renaître définitivement. C’est la coupe des vainqueurs de coupes, créée en 1961, qui va pousser la Belgique a relancer sa coupe nationale pour permettre à l’un de ces représentant de participer à l’épreuve européenne. Ce qui était une bonne idée, puisqu’Anderlecht (en 1976 et 1978), puis Malines (1988) offriront ainsi au Royaume trois de leurs trophées européens.

On ne sait plus qui a créé le trophée, mais il est entretenu par les magasins Toulet – Van Bael, spécialisés dans la réalisation de récompenses sportives. Il s’agit d’une coupe en alliage d’argent de 3,4 kilogrammes, haute de 49 centimètres pour une envergure de 34 centimètres. Une des particularité du trophée est que le nom de l’épreuve est gravé sur une face en français (COUPE DE BELGIQUE), sur l’autre en néerlandais (BEKER VAN BELGIE).

Entre 2008 et 2015, un premier sponsor s’associe à l’épreuve qui prend son nom : la Cofidis Cup. Depuis 2015, la compétition a changé de partenaire et s’appelle la Crocky Cup.

Le FC Bruges, avec lequel Jean-Pierre Papin a remporté l’épreuve en 1986, est le club le plus titré (11 victoires), devant Anderlecht (9 titres) et le Standard de Liège (8 succès).

FICHE D’IDENTITE

  • Année de création : 1964
  • Hauteur : 49 centimètres
  • Envergure : 34 centimètres
  • Poids : 3,4 kilogramme
  • Matière : alliage d’argent

SOURCES

A LIRE

ET POUR FINIR

Un grand merci à @Diablesse Rouge, @KV Mechelen FR ainsi qu’à Matteo du RBFA Knowledge Centre sans qui je n’aurai pas réussi à rassembler les informations nécessaires à l’écriture de ce sujet.

Un commentaire sur “Coupe de Belgique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s