Des symboles et des trophées

Si les trophées sont avant tout des récompenses remises aux vainqueurs des épreuves, ils n’en restent pas moins des œuvres d’art. Et leurs créateurs en profitent bien entendu pour y glisser des symboles en lien avec la compétition qu’ils honorent. Tentative de décryptage…

Les ballons sont évidemment les symboles les plus simples à placer. Ils peuvent apparaître de façon directe ou de manière un peu plus symbolique sous la forme d’un globe terrestre dont la forme rappelle bien entendu l’élément principal du jeu.

On peut citer le ballon d’or, la récompense individuelle la plus prisée du football. Mais The Best, la version FIFA de cette distinction depuis quelques années, a repris également la forme d’un ballon placé au sommet du trophée. Les représentants de l’instance internationale ont d’ailleurs tenu à préciser que le ballon en question était à l’image de celui utilisé lors de la première finale de la coupe du monde en 1930. Malheureusement, ils semblaient ignorer que deux ballons à l’apparence bien distincte avaient été nécessaires aux uruguayens et Argentins pour se partager ce jour-là.

On voit également apparaître un ballon sur des trophées collectifs : les trophées de champions de Etats-Unis, de Suède, de Belgique ou même de France, tout comme sur la Coupe nationale américaine.

Le globe terrestre, représentant un ballon, apparaît sur de nombreux trophées, principalement ceux de la FIFA. On pourra citer la coupe du monde, la coupe des Confédérations ou le trophée du mondial des clubs. Pour ce dernier trophée, le globe est soutenu par six piliers, représentant les six confédérations Cinq sont regroupés ensemble et le dernier, symbolisant le champion, est isolé. On trouve aussi un représentation de la terre sur le trophée du champion de Chine, la coupe de la Ligue des nations de la CONCACAF ou encore sur le trophée de Coupe d’Afrique des Nations.

Les choses se font parfois avec plus de subtilité. Les deux dernières versions du trophée de champion de la MLS mettent en avant les onze joueurs de l’équipe. Le trophée utilisé entre 2000 et 2007 était un ballon posé au bout d’un support canelé représentant la force d’un shoot. Ce support était fait de onze cannelures représentant les onze joueurs de l’équipe. La version suivante est une grande coupe avec deux larges anses, sur lesquelles on retrouve également ces onze cannelures.

La CONCACAF est pour sa part friande de chiffres. Le trophée de la Ligue des Nations est composé entre autres de quatre supports s’enroulant autour de la coupe et représentant les quatre nations participant au tour final. L’idée avait été aussi utilisée sur le trophée de la coupe des Champions, dont le corps contient seize rainures à l’image du nombre d’équipes participant à l’épreuve. Ces deux trophées portent aussi le symbole de l’unité, un cercle de 41 diamants, un pour chacune des 41 nations de la Confédération.

On peut aussi trouver des symboles en référence soit à la région ou à l’histoire d’un pays. La coupe d’Asie des nations est à l’image d’une fleur de lotus, plante typique de l’Asie. Le trophée de champion de Chine est une tour de garde de la grande muraille supportant un globe terrestre. En Suède, la coupe remise au champion est un rappel de la victoire olympique du pays en 1948, où les joueurs avaient paradé en promenant le ballon du match posé sur un sac de sport. En Australie, les créateur de la récompense l’ont imaginé comme les couronnes de lauriers remises aux champions olympiques de l’antiquité. En Angleterre, les vainqueurs de la Premier League reçoivent une grande coupe représentant les trois lions, symbole de la fédération anglaise de football.

Au Vatican, un tournoi se déroule annuellement entre équipe de séminaristes et prêtres. Le trophée est un ballon portant des chaussures de foot et coiffé d’un chapeau de prêtre.

On trouve aussi des joueurs sur certains trophées, dont le premier trophée de la Coupe d’Angleterre ou celle d’Ecosse. C’est surtout le cas de la Copa Libertadores. Mais dans ce cas précis, les créateurs du trophée ont voulu rendre hommage aux toutes premières coupes que reçoivent les enfants dans les tournois, qui sont souvent des petits joueurs en plastique doré posés sur un socle.

Enfin, quelques trophées sont à l’image d’animaux représentatifs du pays. C’est le cas de la Tunisie qui honore son champion avec un aigle (de Cartage) ou de la Pologne avec un aigle (blanc). Les trois lions de la Fédération Anglaise sont présent dans le trophée du vainqueur de la Premier League (même si le troisième est bien caché) ainsi que sur le plateau remis aux vainqueurs du Community Shield. Le Lion, emblème de la Fédération hollandaise, est également présent sur la grande assiette en argent offerte au vainqueur de l’Eredivisie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s