Coupe du monde

FIFA WORLD CUP TROPHY

En 1970, le Brésil remporte la coupe du monde pour la troisième et conserve la coupe Jules Rimet. La FIFA lance donc un concours pour créer la nouvelle récompense pour les futurs champions du monde.

Cinquante-trois propositions, venant de sept pays, arrivent à la FIFA et c’est le projet de l’Italien Silvio Gazzaniga qui est retenu. L’artiste se souvient : « Je me suis enfermé dans mon atelier situé dans le quartier des artistes à Milan et j’ai commencé à travailler immédiatement. » Il explique « Je rêvais d’une représentation plastique de l’effort exprimant simultanément l’harmonie, la sobriété et la paix. » Et il décrit son œuvre comme suit « Les lignes jaillissent de la base, se hissent en formant des spirales et se déploient pour accueillir le monde. A partir des tensions dynamiques apparentes du corps compact s’élève la silhouette de deux athlètes au moment crucial de la victoire. Les joueurs en spirale soutiennent le globe, ce qui représente le moment émotionnel où l’on gagne un match. La silhouette devait être linéaire afin d’attirer l’attention sur le footballeur, un homme transformé en géant par la victoire sans rien n’avoir pourtant de surhumain. »

Il en résulte un trophée en or de plus de 6 kilogrammes pour près de 37 centimètres de haut. Elle représente deux sportifs soulevant un globe terrestre à bout de bras. Sur la base, un double anneaux de malachite fait le tour du trophée et entoure dix-sept plaquettes destinées à accueillir le nom des vainqueurs.

Une fin de vie en 2038. Vraiment ?

Les plaquettes sur lesquelles les noms des vainqueurs devaient être gravées n’ont jamais été utilisées. Entre 1974 et 2010, les pays champions du monde ont été inscrits sous la base du trophée les uns en dessous des autres. Chaque nom était gravé dans la langue du pays (Deutschland, Argentina, Italia, Brasil, France), sauf l’Espagne, pour un raison inconnue, qui a été inscrite en anglais (Spain).

Mais en 2014, les choses changent. Une plaquette circulaire est ajoutée sous le trophée avec le nom des vainqueurs inscrits de façon circulaire. Le nom du dernier champion du monde apparaît en noir.

Un protocole digne d’un chef d’état

Depuis 2006, une tournée mondiale est organisée dans les mois précédents la phase finale. Le trophée visite de nombreux pays pour permettre aux fans de la voir et se faire photographier à ses côtés. Tout un protocole a aussi été mis en place pour le jour de la finale.

  • Un joueur de l’équipe ayant remporté la coupe du monde lors de l’édition précédente vient remettre le trophée au bord de la pelouse avant que ne débute la finale. Ainsi, Canavaro (champion du monde en 2006 avec l’Italie), Puyol (2010, Espagne) puis Lahm (Allemagne, 2014) ont eu les honneurs avant que ne débute les finales.
  • Le vrai trophée est remis aux vainqueurs. Mais ils ne le conservent que le temps des festivités sur la pelouse. Une fois qu’ils regagnent les vestiaires, la FIFA récupère le vrai trophée et offre une réplique bronze plaquée or aux nouveaux champions du monde.
  • Le protocole veut que seuls les champions du monde et les chefs d’état sont autorisés à toucher la coupe.

Combien vaut le trophée ?

La FIFA affirme qu’il est en or massif, mais c’est physiquement impossible. Si c’était le cas, le trophée, contenu de sa taille et de la densité de l’or, pèserait plus de 70 kilogrammes. Mais on sait qu’il pèse un peu plus de 6 kilogrammes, dont 5 d’or. Sa valeur matérielle est donc estimée entre 100 et 200000 euros selon le sources (5 kilos d’or 18 carats, 2 couronnes de malachites). Par contre, le journal USA Today a estimé sa valeur à 18 millions d’euros, ce qui en fait le trophée le plus cher du monde.

FICHE D’IDENTITE

  • Année de création : 1974
  • Créateur : Silvio Gazzaniga (ateliers Bertoni)
  • Taille : 36,8 centimètres
  • Poids : 6,175 kilogrammes
  • Matières : or et malachite
  • Vainqueurs : Allemagne (1974, 1990 et 2014), Argentine (1978 et 1986), Italie (1982 et 2006), Brésil (1994 et 2002), France (1998 et 2018), Espagne (2010)

A LIRE

SOURCES

Publicité

3 commentaires sur “Coupe du monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s