Les étoiles bleues

Le 5 septembre 1998, les Bleus (en blanc ce jour-là) portent pour la première fois une étoile au dessus du coq, symbole de leur victoire mondiale remportée deux mois plus tôt. Vingt ans et un jour plus tard, c’est cette fois avec une tunique bleue qu’ils affichent pour la première fois une seconde étoile sur leur emblème. Petit retour sur nos étoiles bleues…

Petite question statistique pour démarrer. Combien de matches la France a-t-elle joué avec un emblème orné d’une ou deux étoiles ? 269 fois (1) avec une étoile entre le 5 septembre 1998 et le 15 juillet 2018, date de son second sacre. Quarante-sept fois (2) avec un maillot doublement étoile depuis le 6 septembre 2018. A raison donc de zéro, une ou deux étoiles par match, la sélection a porté un total cumulé de 363 étoiles pour 886 matches joués depuis le 1er mai 1904. La moyenne est de 0,41 étoile par match. Il faudra attendre le 1409e match de l’histoire pour arriver à une moyenne d’une étoile par match, sous réserve bien entendu que les Bleus ne remportent pas d’autre(s) victoire(s) mondiale(s) d’ici là.

La première étoile a longtemps été dorée, que ce soit sur la tenue domicile (bleue), ou la tenue extérieur (blanche ou rouge). Ce n’est qu’à partir de 2014 qu’elle est devenue blanche sur la tenue bleue et vice-versa.

L’article 15 du règlement de l’équipement de la FIFA précise que ces étoiles peuvent être portées à côté de l’emblème (sur la poitrine et éventuellement le short et les chaussettes). Aucune mention n’est faite sur la taille de ces étoiles, mais il est bien précisé qu’elles doivent avoir cinq branches.

Le sacre de 2018 a offert un symbole que n’avait pas donné la victoire de 1998 : l’utilisation du patch des champions du monde qui se porte sur la poitrine. Il existe en deux coloris : blanc pour la tenue bleue, dorée pour la tenue blanche. Ce principe est en vigueur depuis 2008. C’est donc l’Italie, championne du monde en 2006 (face à la France) qui a été la première à l’utiliser.

NOTES

(1) Lors du match du centenaire de la FIFA, Français et Brésiliens se sont affrontés en jouant la première mi-temps avec des tenues identiques à celles qu’utilisaient ces deux sélections lors du premier match de leur histoire (en 1904 pour la France, 1914 pour le Brésil). La seconde mi-temps s’est jouée avec des tenues classiques. Il faudrait donc retrancher un mi-temps (soit 0,5 match) au total de ces 269 rencontres étoilées pour être tout à fait exact.

(2) Statistiques arrêtées après le France-Croatie du 13 juin 2022.

SOURCE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s