La coupe aux petites oreilles

Trophée de la Coupe des clubs champions européens, période 1956-1966

La coupe d’Europe des clubs champions européens voit le jour au cours de l’année 1955, à l’initiative du journal français L’Equipe. L’UEFA, fondée un an plus tôt, ne se sent pas capable de gérer une telle compétition, et le 26 février 1955 la FIFA autorise L’Equipe à l’organiser. Mais le 8 mai, la Fédération internationale, ne voulant pas laisser la gestion du football à un organisme extérieur, pousse l’UEFA à se charger de gérer l’organisation. La FIFA interdit aussi l’usage du mot « Europe » pour dénommer la compétition. Ce terme doit être réserver pour les épreuves entre nations et non entre clubs.

C’est L’Equipe qui offre le trophée. Elle le commande à l’orfèvre amiénois Léon Maeght. Celui-ci dessine une amphore en argent à laquelle il ajoute deux petites anses à gordon. La mention « COUPE DES CLUBS CHAMPIONS EUROPEENS » est gravée sur la face bombée de la coupe. Elle est posée sur un socle de marbre sur lequel est ajouté une plaquette portant la mention « offert par L’EQUIPE ». L’ensemble mesure 66 centimètres.

La première Coupe des Champions

Un problème va cependant vite survenir car le Real Madrid va remporter les cinq premières éditions. Aucune règle n’ayant été fixée sur la reproduction du trophée, les madrilènes vont faire chaque année une copie à l’identique de l’œuvre de Maeght, poussant le réalisme jusqu’à ajouter la mention « offert par L’EQUIPE » sur le socle de marbre. Le 26 août 1959, une photo de L’Equipe montre Raimondo Saporta, l’un des fondateurs de l’épreuve mais aussi le comptable du Real, face à une vitrine où trônent quatre trophées identiques avec la légende « Quatre coupes d’Europe pour le Real, mais où est la vraie ? » L’UEFA décide de mettre fin à ce petit jeu en 1966. Lorsque les Merengues remportent leur sixième titre, le trophée leur est définitivement offert. La coupe des clubs champions se dote d’un nouveau trophée à partir de l’année suivante.

La belle œuvre de Maeght, qui couronnait le meilleur club européen, n’aura pas eu beaucoup l’occasion de voyager. Elle a passé ses onze années d’existence en Europe latine. En dehors du Real Madrid, sextuple vainqueur (1956, 57, 58, 59, 60 et 66), seuls le Benfica Lisbonne (1961 et 62) et les deux clubs milanais (1963 pour le Milan, 1964 et 65 pour l’Inter) auront eu le bonheur de la soulever. Côté joueurs, seul l’ailier espagnol Paco Gento était présent lors des six succès de son équipe, ce qui en fait encore aujourd’hui le joueur le plus titré de la compétition.

Gento, recordman des victoires avec ses 6 trophées

Fiche d’identité

Période : 1956-1966

Créateur : Léon Maegth

Matières : Argent et marbre

Taille : 66 cm

Premier vainqueur et recordman des titres : Real Madrid (1956, 6 titres)

Possesseur du trophée : Real Madrid

Source

La Coupe aux grandes oreilles, sur le site Le footichiste

5 commentaires sur “La coupe aux petites oreilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s